Le marché du recrutement est définitivement un marché de candidats. Ces candidats, professionnels de la recherche (merci Mr Web), sont devenus des consommateurs. Un job est un produit, il doit offrir toutes les fonctionnalités attendues pour avoir des chances d’être « acheté » par des candidats de plus en plus exigeants. Pour satisfaire, attirer un candidat, l’entreprise a plusieurs options possibles.

Voici 15 bonnes pratiques pour séduire les candidats et gérer au mieux le recrutement de nouveaux collaborateurs :

1.Rédiger une annonce percutante

Rédigez une annonce percutante, qui parle vrai, éviter les « leader sur son marché », « vous êtes dynamique »…  Poster une annonce sur les jobboards n’est pas anodin. Nombreuses sont les entreprises et les cabinets de recrutement présents sur les sites d’emploi. Il faut user de finesse pour se démarquer des concurrents et attirer les candidats. Une annonce doit être envisagée comme une réelle promesse, la promesse d’une aventure professionnelle intéressante. Il ne faut absolument pas négliger la rédaction de l’annonce. Elle constitue la base des 1ers échanges entre le candidat et l’entreprise. Une annonce bien rédigée et précise permet de recueillir des profils adaptés et de ne pas perdre de temps à trier des CV.

2.Veiller à la bonne diffusion de son annonce

L’annonce est postée sur plusieurs jobboards, tout va bien. Afin d’être efficace dans la diffusion de l’annonce, il est important de vérifier le rendu de l’annonce sur le site et de s’assurer qu’elle sera diffusée pendant une période suffisante.

3.Avoir une stratégie de communication institutionnelle

Animer une communauté RH sur les réseaux sociaux permet de diffuser les valeurs de l’entreprise auprès des potentiels collaborateurs.

Un autre point important pour l’image est d’harmoniser le profil de vos collaborateurs sur LinkedIn.

Il s’agit finalement de soigner son image sur tous les supports de communication digitale, veiller à partager du contenu de qualité, adoptez les codes de vos cibles, présentez votre entreprise, vos métiers en vidéo. La vidéo se partage facilement sur les réseaux.

4.Etre vif

Vif et réactif : Lorsqu’un profil adapté est identifié, contactez-le sans attendre et proposez-lui un entretien. Si le profil est satisfaisant, il ne faudra pas tarder à lui notifier. Pourquoi attendre de rencontrer 10 candidats si dès le début de la recherche un profil se démarque et coche les cases du cahier des charges du poste ? Attendre, c’est risquer que ce top profil soit happé par une autre opportunité, une entreprise qui aura été plus réactive.

5.Faciliter les entretiens via la visio-conférence (Skype, Zoom, Facetime…)

La réactivité passe également par le mode d’entretien que vous mettez en place. Une visio-conférence est souvent plus facile à programmer dans un agenda qu’un entretien en face à face plus traditionnel. Les conditions de discussion sont les mêmes, alors gagnez du temps dans les process de recrutement.

6.Ecouter les candidats

Découvrir le candidat, le laisser parler de son expérience sans l’interrompre est un moyen efficace pour apprendre à le connaître. Il n’est pas nécessaire d’avoir une trame rigide de questions à poser. Simplement avoir en mémoire les critères de sélection. Laisser s’exprimer un candidat sans le juger est un bon moyen de déceler les potentiels.

7.Jouer la carte de l’authenticité

Rester simple et réaliste est essentiel afin de ne pas créer de fossé avec le candidat. Cette attitude permet notamment d’éviter toute déception du candidat après son intégration dans l’entreprise. Les missions décrites au cours de l’entretien se doivent de refléter la réalité professionnelle de l’activité.

8.Rédiger des mails concis

Toujours pour gagner du temps dans un contexte de forte concurrence, les mails transmis au candidat seront plus efficaces s’ils sont clairs, concis, précis. Cela permet notamment au candidat de réagir vite et de se sentir en confiance, aucun doute ne plane.

9.Prendre des décisions

Que le candidat fasse l’affaire ou pas, il est important de savoir prendre les décisions et les communiquer de manière claire. Un candidat qui n’est finalement pas retenu à l’issue de l’entretien appréciera connaître les motivations de son refus. Prendre des décisions c’est aussi ne pas perdre un candidat. Un bon candidat a en effet souvent plusieurs pistes et il s’agit d’être plus rapides que les entreprises concurrentes.

10.Avoir un projet d’avenir attractif

L’annonce donne des éléments d’information sur le projet proposé au candidat, mais c’est au moment des entretiens que vous pouvez développer ce point. Les candidats ne s’engagent pas à la légère, ils aspirent à travailler pour des entreprises qui présentes des projets intéressants et stimulants.

11.Offrir des perspectives d’évolution

De la même manière que le projet, des perspectives d’évolution doivent être clairement définies dès le départ. C’est un point important dans le choix d’un poste par les candidats.

12.Proposer un cadre de travail convivial

L’environnement de travail est également crucial. Une certaine souplesse (home office) est de plus attendue par les candidats. Le lieu du poste, la configuration des locaux, des bureaux, autant de points importants qu’il est nécessaire de mettre en avant le plus vite possible dans le processus de recrutement.

13.Favoriser l’autonomie

Les candidats souhaitent évoluer de manière libre dans l’entreprise pour donner la pleine mesure de leurs compétences. Si les process internes existent, ils ne doivent pas entraver l’autonomie du nouveau collaborateur avide de faire ses preuves.

14.Optez pour une organisation agile : self-management

Suite logique de l’autonomie, le self-management pose le cadre d’une collaboration fluide, sans lourdeur, et qui favorise la conduite des projets. Trop de hiérarchie tue la hiérarchie.

15.Proposer des salaires qui correspondent au marché

Avec le projet d’avenir et l’environnement de travail, voici un critère qui demeure primordial. Proposer un salaire au-dessus de la moyenne du marché peut convaincre un candidat hésitant. Un beau salaire ne fait pas le bonheur, mais il y contribue.

cookie