Qu’est-ce que le CPF ?

Le Compte Personnel de Formation (CPF) est un dispositif qui permet à toute personne active d’acquérir des droits à la formation mobilisable tout au long de sa vie professionnelle. Dès l’entrée sur le marché du travail et jusqu’à la date à laquelle il fait valoir l’ensemble de ses droits à la retraite, chaque salarié cotise une somme d’argent allouée à la formation. L’ambition du CPF est ainsi de contribuer à l’initiative de la personne elle-même, au maintien de l’employabilité et à la sécurisation du parcours professionnel.

L’évolution du DIF vers le CPF :

À l’origine de sa création en 2015, le CPF était crédité en heures de formation. Un salarié à temps plein pouvait créditer 24 heures de formation par année de travail. Cette somme était plafonnée à 150 heures. Une réforme entrée en vigueur en 2019 a transformé cette cotisation annuelle en euros. Chaque salarié à temps plein cotise 500 euros de formation par an, plafonnés à 5 000 euros. Les heures préalablement acquises par le salarié sont automatiquement converties en euros, à hauteur de 15 euros de l’heure.

Fin 2014, le dispositif du Droit Individuel à la Formation (DIF) a été remplacé par le CPF. Le passage du DIF au CPF induit un changement concernant les droits des salariés. Alors que le DIF comptabilisait les heures de formations dues par les salariés, le CPF permet maintenant d’accumuler de l’argent, qu’il sera ensuite possible de dépenser auprès d’un large panel d’organisme de formation. Ce compte DIF n’est pas perdu pour autant puisque les heures acquises avant la création du CPF perdurent et peuvent encore être utilisées jusqu’au 30 juin 2021. Passé cette date, les heures capitalisées seront théoriquement perdues.

Il est possible de transférer au maximum 120 heures de DIF vers le CPF. Cela représente tout de même 15e de l’heure soit 1800euros !

Ainsi, si vous n’avez jamais utilisé vos heures de DIF (120 heures maximum) et que vous n’avez pas encore touché à votre CPF, c’est potentiellement 3600 euros de formation qui sont disponibles pour vous ! (calculs réalisés pour des salariés à plein temps).

Où trouver son solde d’heures DIF ?

  • Sur l’attestation fournie par votre employeur à la date du 31 décembre 2014
  • Sur votre bulletin de salaire de décembre 2014 ou janvier 2015
  • Sur demande auprès de votre employeur en décembre 2014 / janvier 2015.

 

 

Comment transférer vos heures DIF sur votre CPF ?

Une fois que vous êtes en possession de votre justificatif, il vous suffit de vous rendre sur le site moncompteformation.fr et de vous créer un compte avec votre numéro de sécurité sociale. Puis il s’agit de se rendre sur l’onglet « Mes droits formation » puis « Saisir mon DIF ». Lorsque vous êtes sur l’interface, notez vos heures de DIF et fournissez l’attestation en pièce jointe. Votre CPF sera crédité du montant associé une fois que la vérification du justificatif sera faite. Il est également possible de joindre un conseiller DIF au 0 970 823 550.

Comment est alimenté votre CPF ?

Depuis Janvier 2015, votre employeur verse de l’argent sur votre CPF.

Les salariés ayant effectué une durée de travail supérieure ou égale à la moitié de la durée légale ou conventionnelle du travail sur l’ensemble de l’année 2019 ont acquis 500 euros par an  pour se former.

Les salariés à temps partiel, entre 50 % et 100 % sur une année complète, bénéficient des mêmes rythmes d’acquisition des droits que les salariés à temps plein afin de renforcer leur accès à la formation et leur employabilité.

Comment utiliser son CPF ?

L’utilisation de l’argent présent sur votre CPF est strictement personnelle. Votre employeur ne peut pas vous obliger à utiliser cette somme dans le cadre d’une formation obligatoire au sein de l’entreprise. Ce compte est totalement indépendant de l’obligation de votre employeur de vous donner accès à de la formation.

Il existe un large catalogue de formations professionnelles auxquelles vous pouvez prétendre grâce à votre CPF. On y retrouve des formations (certification ou autres titres professionnels), des VAE (validation des Acquis de l’Expérience), mais également des accompagnements divers, notamment pour réaliser un bilan professionnel ou créer une entreprise. Vous pouvez également passer votre permis grâce à cette somme d’argent ou encore assister à des formations de secourisme.

Dans le cas où la formation que vous avez choisi de suivre se déroule entièrement ou partiellement sur votre temps de travail, il est nécessaire que votre employeur vous accorde un congé de formation. Cette demande doit intervenir au minimum 60 jours avant le début d’une formation d’une durée inférieure à six mois et au minimum 120 jours pour une formation d’une durée de six mois ou plus. À compter de la réception de la demande, l’employeur dispose d’un délai de 30 jours calendaires pour vous notifier sa réponse. L’absence de réponse de l’employeur dans ce délai vaut acceptation de la demande.

 

Si vous souhaitez mener une réflexion approfondie sur votre parcours avec un consultant dédié, nous proposons un accompagnement professionnel avec une véritable prise de recul et une introspection structurée. N’hésitez pas à prendre contact avec notre consultant en accompagnement qui conviendra avec vous d’un premier rendez-vous.

Par téléphone : 01 42 60 06 37

Par mail : maison@sublica.fr

cookie