Les temps incertains, priment ceux qui prennent des risques pertinents, ceux aussi qui ne suivent pas la doxa de l’angoisse, ceux qui se disent que c’est le moment de faire différemment…

Nous conseillons à tous nos clients, nos prospects nos partenaires, d’agir et de recruter des commerciaux, de remplacer ceux qui partent, de renforcer leur force de vente et de maintenir tous les recrutements en cours . C’est maintenant qu’il faut pour tous les acteurs économiques de leurs secteurs respectifs, renforcer leurs positions et acquérir de nouvelles parts de marché par le recrutement de commerciaux qui vont avoir cette capacité à se surpasser et à véhiculer une image positive et dynamique des entreprises qu’ils représentent. Certains vieux secteurs s’en s sortent mieux dans ce contexte actuel comme par exemple l’agro-alimentaire, car ils ont continué de recruter malgré la crise sanitaire.

Le recrutement de commerciaux à l’heure du Covid-19

Ne pas céder à la panique, et au message du « c’est dur, c’est foutu, c’est impossible » et surtout n’attendons pas la fin du confinement pour agir. Si nous restons tous à pleurnicher sur nos comptes d’exploitation, rien ne se passera, rien ne se relancera, mais au contraire si nous agissons tous maintenant, la reprise ne sera que plus rapide et le positivisme réaliste détrônera l’angoisse omni présente qui est véhiculée par nos médias et nos politiques. Pad d’avancée et pas de salut sans projet, et encore plus vrai sans projets de recrutement de commerciaux.

En revanche, le recrutement d’un commercial dans cette période si spéciale, doit être envisagé sur des critères objectifs et avec des attendus forts pour ce futur collaborateurs et qui devra être doté de facultés particulières.

 

Quel style de commerciaux faut-il recruter ?

Dans un premier temps, il faut recruter un « animal » commercial qui sait travailler sur des temps longs, qui accepte de ne pas vendre tout de suite, qui saura développer un vrai lien, saisir des vraies opportunités et apporter des solutions aussi bien innovantes que créatives.

Il devra avoir du sang froid, travailler sur de la volumétrie, ne fermer aucune piste si petite soit-elle. Il devra aussi se comporter comme un enquêteur auprès de ses clients et de ses prospects, sourcer des informations constructives et tangibles de chacun de ses contacts, analyser de la data, rationnaliser les échanges, dépassionner les informations… évangéliser une parole optimiste et objective, et faire preuve de grande sérénité et de patience. Il devra semer, attendre, construire et coconstruire … avec ses différents interlocuteurs. Il devra aussi rassurer sa hiérarchie par son reporting clair et factuel, et temporiser l’angoisse de ses dirigeants et n+1.

En temps de guerre comme dirait l’autre, il nous faut, il vous faut des vrais soldats.

Pourquoi le marché est propice au recrutement ?

Force est de constater qu’aujourd’hui la tendance est à la baisse. Les différents départements des ressources humaines, entre le début du confinement et octobre 2020 s’occupent malheureusement plus des sujets applicatifs et des règlements liés à la crise sanitaire, que de recrutements en général et aussi l’optimisation nécessaire au processus de recrutement de commerciaux et autres fonctions en particulier.

Depuis 8 ans le marché des commerciaux est tendu, et souvent le moyen comme le mauvais trouve facilement un poste, voir même se fait démarcher, pour plus et par forcément mieux.Les offres d’emploi avant mars 2020, pullulaient pour trouver des commerciaux.

Seul le bon est nécessaire à recruter maintenant. Le Nécessaire, au-delà des quelques qualités exprimées ci-dessus, doit être avant tout engagé dans sa mission de promotion, croire en son offre, en son produit, en son équipe, en son N+1, en son entreprise. Recruter un commercial c’est donc croire en vous, en vos savoirs, c’est reprendre le pouvoir sur la peur, cette peur qui nous habite depuis tant d’années dans notre quotidien professionnel et qui siège nos esprits et nos paroles depuis mars 2020.

Recruter et s’engager dans le développement commercial de son entreprise c’est reprendre le contrôle, c’est casser cette fatalité moribonde des gens qui nous gouvernent certes mais ne font jamais ce qu’ils disent.

En conclusion

Alors entrepreneurs, dirigeants, managers, directeurs commerciaux, chefs des ventes… de France et de Navarre, n’ayez plus peur, le recrutement d’un commercial s’il est bien fait, n’est pas un centre de coûts mais bien un centre de profits. Nous pouvons vous aider dans cet engagement et dans cet accompagnement en trouvant aussi des formules financières intelligentes et équilibrées qui prouvent notre sincérité dans la démarche.

cookie